3. Science et médecine

Téléchargement
Chapitre 3 - Science et médecine
Version 2015
10/03/2013
664.47 Ko

Un grand nombre de substances répertoriées dans la Liste des interdictions ont été élaborées initialement à des fins médicales, il est donc possible que des sportifs aient besoin de prendre ces substances dans le cadre d'un traitement médical. L'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT) est le mécanisme utilisé par les sportifs pour prendre ces substances sans enfreindre les règles antidopage.

Cette section explique le processus des AUT et s'intéresse aux évolutions de la thérapie génétique et à l'impact que cette technique pourrait avoir sur le monde du sport.

Des progrès récents en science du sport permettent d'améliorer considérablement les performances des sportifs sans recourir au dopage. Il est important d'expliquer aux sportifs ce qu'ils ne peuvent pas et ne doivent pas faire en matière de dopage, tout comme il est important d'éduquer les personnes sur la manière dont les performances peuvent être améliorées en toute légalité. Ces éléments sont abordés dans cette section. 

Plan du chapitre: 
  • Autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT)
    • Qui accorde les AUT ?
    • Procédure de demande
    • AUT accordée
    • AUT refusée et appels
  • Dopage génétique
    • Que fait l'AMA pour lutter contre le dopage génétique ?
    • Que peut-on prévoir pour l'avenir ?
    • Comment les professionnels du sport doivent-ils répondre à la menace du dopage génétique ?
  • Amélioration des performances sans dopage
    • Techniques contemporaines d'entraînement
    • Services de soutien aux athlètes
    • Récupération suite à une blessure
    • L'industrie pharmaceutique et la lutte contre le dopage dans le sport

Matériel de référence

(Téléchargements)

Presentations

pptx
pptx
Introduction au dopage genetique 08/19/2014 684.74 Ko
pptx

Vous désirez le Manuel complet? Le voici.

Téléchargement
Manuel complet
Version 2017
01/01/2015
1.3 Mo
Le Manuel est également disponible dans d'autres langues.